« Apprivoiser son ombre » livre audio de Jean Monbourquette

 

https://www.youtube.com/playlist?list=OLAK5uy_lAB57Am_bt-CAc7D01xw11nqctaN1qaVw

Une autre manière de parler de nos cuirasses…Un livre simple d’accès et dans lequel nous trouvons de quoi essayer d’y voir plus clair sur nous-mêmes et nos projections sur les autres.

« L’ombre c’est tout ce que nous avons refoulé dans l’inconscient par crainte d’être rejetés par les personnes qui ont joué un rôle déterminant dans notre éducation.
Nous avons eu peur de perdre leur affection en les décevant ou en créant un malaise par certains de nos comportements ou certains aspects de notre personnalité.
Nous avons tôt fait de discerner ce qui était acceptable à leurs yeux et ce qui ne l’était pas.
Alors, pour leur plaire, nous nous sommes empressés de reléguer de larges portions de nous-mêmes aux oubliettes de l’inconscient.
Sensibles à l’appréciation des autres, nous nous sommes montrés gentils, polis, corrects.
Et pour ce faire, nous avons dû refouler tout ce qui pouvait paraître déviant, honteux ou répréhensible.
Par besoin de reconnaissance, nous nous sommes conformés aux exigences, aux règles et aux lois de notre milieu.
Et nous nous sommes évertués à camoufler ce qui pouvait lui déplaire ou le choquer.
Nous avons tenu compte du fait que dans certains milieux, être serviable était bien vu tandis que penser à soi était considéré comme une attitude égoïste.
Obéir était valorisé, mais s’affirmer ne l’était pas du tout.
Être doux passait, mais se fâcher dérangeait ; dissimuler tout penchant sexuel était bien reçu, mais en manifester un tant soit peu était réprouvé, etc…
Peu à peu il se construit au fond de nous-mêmes un vaste monde souterrain fait de répressions et de refoulements accumulés au fil des années.
Nous nous sommes finalement retrouvés assis sur une sorte de volcan psychique qui menaçait d’entrer en éruption à tout moment.
Cette énergie psychique compressée, mais toujours vivante et active, nous l’appelons l’ombre.
«L’ombre , c’est cet obscur trésor fait d’éléments infantiles de l’être, de ses attachements, de ses symptômes névrotiques, enfin de ses talents et de ses dons non développés.
Elle assure le contact avec les profondeurs cachées de son âme, avec la vie, la vitalité et la créativité». (Liliane Frey-Rohn).
Loin d’être stérile ou inactive, cette entité sauvage et inculte de notre être exige sans cesse d’être reconnue et exploitée.
Malheur à ceux qui continuent d’en ignorer l’existence !
A la façon d’un torrent tumultueux, elle forcera, un jour, la porte d’entrée du conscient et elle l’envahira.
Au contraire, si nous lui faisons bon accueil, elle se laissera apprivoiser et elle nous révélera toute sa richesse. »
Voici donc en quoi consiste le travail d’apprivoisement de son ombre : il s’agit de réintégrer dans la zone du conscient les éléments occultés de son être et de se les réapproprier afin d’atteindre l’épanouissement le plus complet de sa personne.
Il est surtout important de travailler à la réintégration de son ombre, tant pour la croissance psychologique et sociale que pour le développement moral et spirituel ».
Jean MONBOURQUETTE – Prêtre et psychologue québécois